Réseaux sociaux
dans  BODY,  SPIRIT

Légère et futile, profonde lumière

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 10 mars 2017

(un petit texte de la fin de l’été dernier)

J’ai ce truc avec les paillettes et les carreaux de ciment…

i have this thing with floor

Et puis les ongles vernis.
Un de mes copains, dimanche dernier, me demande « mais pourquoi bon sang de bonsoir » on fait ça, nous les femmes ?!?

Je viens de trouver la réponse (#réactivitédelextrême).

J’étais dans un parc la semaine dernière, jeudi dernier exactement, et j’avais un peu de « temps libre »¹ avant d’aller voir C’est donc ici que les gens viennent pour vivre ?, un spectacle de L’équipage de l’Antilope. Je me suis assise dans l’herbe d’un petit parc public, dans la légère ombre du feuillage d’un arbre, j’ai lu un peu², et puis j’ai coloré mes ongles tranquillement, un par un. 

Mes ongles d’orteils couleur corail sont le souvenir de ce moment en roue libre, de ce temps suspendu qui n’appartient qu’à moi, où la futilité a tous les droits et pourquoi pas celui-là.

Bon vendredi mes amis, et joyeuse fin de semaine !

Que votre journée soit douce, avec un moment secret rien qu’à vous pour quelque chose d’inutile, de coloré, de joyeux, d’enfantin.

Une cabane, un conte, une chanson.

collection des bracelets charlie o plumes

¹ Notion qui tend à disparaître lorsqu’on crée son entreprise. La force majeure est l’occasion : panne de batterie, annulation fortuite d’un rendez-vous, erreur ou acte manqué.

² Luxe ! Volupté ! Bonheur !!

 

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram