Réseaux sociaux
dans  LES AMIS

Le Renard & l’économie circulaire

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 28 février 2018

L’autre jour, j’étais en train de garer ma voiture à côté de mon magasin bio préféré, une association de paysans locaux, quand mon portable se met à sonner. C’est un numéro inconnu… J’hésite mais m’arrête en pleine marche arrière pour décrocher.

C’est Grégory au téléphone, « du marché de Toucy » me rappelle-t-il immédiatement. Je me souviens très bien de lui. La première fois que j’ai mis les pieds à ce marché du samedi, j’avais traversé la rue de façon fort imprudente en apercevant ses poules.

Des poules comme je n’en avais jamais vu : magnifiques ! Des grises, des rousses, des blondes, des tachetées façon léopard… J’étais fascinée !

Et ce n’est qu’au bout de quelques minutes que j’avais avisé le jeune homme qui m’observait derrière ses gallinacés. Je lui ai expliqué ce que je fais dans la vie, ma passion pour les plumes, comment je m’associe avec des gens sympa pour récupérer des plumes de chute essentiellement.

Il m’avait tout de suite dit qu’il était partant, qu’il me garderait ses plumes. Depuis, on s’était recroisé une fois, son camion était en panne, il n’avait pas les plumes qu’il m’avait mises de côté… Et moi, je suis tout le temps en déplacement, en Provence, à Paris, en Bretagne…

Mais hier, sa voix était moins joyeuse que d’habitude.

Il me raconte rapidement : dans la nuit, un renard avait massacré au moins quinze coqs de son petit élevage. Une catastrophe. Un bon nombre avait disparu, mais certains gisaient encore dans leur enclos. Les renards sont coutumier du fait. « J’aimerais au moins qu’ils ne soient pas morts pour rien. » Alors on s’est donné rendez-vous l’après-midi même, je lui ai apporté une quinzaine de cookies vegan d’après la recette de Lili, avec de la farine de sarrasin, du chocolat noir et des amandes. Pour le consoler, un peu.

Et par -3°, en plein soleil et en plein vent, on a plumé les coqs en papotant.

 

Je vous montrerai bientôt les premiers bijoux fabriqués grâce à Grégory. Et je vous reparle d’économie circulaire très rapidement… Ça se passera à Paris, et ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux sont déjà un peu au courant !

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram