Réseaux sociaux
dans  SPIRIT

De la douceur, bordel !

Publié par Charlie | Commentaires :12 | 17 décembre 2014

 

 Il y a plusieurs mois que je réfléchis à cet article (et plusieurs mois que je suis absente de ce blog, aussi).
Alors, ça y est, je me lance.

Je me suis rendue compte petit à petit que je manquais cruellement de douceur envers… moi-même ! Manque de douceur qui se traduisait autant dans mes gestes que dans mes pensées. J’ai remarqué que je me parlais mal, que je me faisais beaucoup de reproches, que je m’insultais même, et souvent. De façon anodine, hein, pas « dramatique » ; comme si c’était normal de me parler sur ce ton, alors que je ne parle à personne comme ça (ou alors si : sur la route parfois… Oups !).

Dans des petits gestes quotidiens, j’ai noté une certaine brutalité, que j’ai reconnue aussi, parfois, dans les gestes de certaines de mes amies : un démaquillage à grands frottements de cotons qui laissent la peau rougie, pour commencer par le plus anodin. Mais aussi une tendance à ne pas prendre mes « bobos » au sérieux ; à rester, par exemple, plusieurs jours sans consulter un médecin après un malaise vagal suivi d’un bris de glace… et à garder, du coup, un morceau de verre de 1,3 cm dans ma main droite pendant une semaine (!) pour vous donner l’exemple le plus extrême.
À ne pas prendre soin de moi, en somme.

Un jour, Gérard, mon génial prof de yoga, m’a dit : « tu es dure avec toi ! », et ça m’a surprise, et obligée à regarder un peu mon état dans cette posture… pour constater qu’il avait raison. Je ne lâche rien, certes, mais est-ce que je m’écoute ? Est-ce que je me fais du bien ?

 

Et puis, il y a eu cette rupture amoureuse : surprenante, violente, soudaine… Une catastrophe épouvantable dans ma vie. Et ce chemin que j’essayais de prendre depuis quelques mois vers plus de douceur, d’écoute et d’empathie pour moi-même, il m’est apparu qu’il était urgent voire vital de s’y engager à fond.

J’ai consulté un kinésiologue. Vous pouvez consulter ici la définition de cette spécialité par Psychologies Magazine, et voici la mienne : c’est un mec qui discute avec ton corps pour cleaner sa mémoire émotionnelle et t’éviter de reproduire sans cesse les mêmes schémas, en donnant tout simplement la même réponse à des événements qui, d’après ton cerveau, se ressemblent.
C’était un homme extraordinaire, et j’en parle au passé, car il est malheureusement mort brusquement. Rip.

La première fois que nous nous sommes rencontrés, assez vite, il m’a demandé : « Mais, vous vous aimez, Charlotte ? » Et je ne savais pas quoi lui répondre, parce qu’à vrai dire, je ne comprenais pas très bien la question. C’était la première fois qu’on me la posait, et que je l’entendais vraiment (alors que je sais très bien qu’il faut s’aimer soi avant d’aimer les autres, blablabla).
Devant mon air interloqué (je le fais très bien), il a poussé son questionnement : est-ce qu’il y a des parties de mon corps que je n’aime pas ? des comportements ? des pensées ? Oui, bien sûr, il y en a… Et pourtant j’ai passé ces dernières années à m’entraîner à laisser mon corps et ma tête tranquilles, convaincue qu’il y a toujours une mauvaise raison d’être complexée et surtout que les complexes n’ont jamais servi à rien !

En fait, je me suis surtout entraînée à éviter de ne pas m’aimer

J’étais, lors de ce premier rendez-vous, dans un état dépressif assez sévère, de ceux qui font qu’on pèse 10 tonnes, qu’on vit avec un parpaing sur la poitrine et qu’on pleure du matin au soir puis du soir au matin.

Le kinésio m’a donné un conseil qui ne me quitte plus : « Pensez à vous comme à une amie. Que proposeriez-vous à une amie que vous verriez dans votre état ? »

Une promenade dans la colline et un bon bain chaud.

 

douceur paysage colline montagne vigne ciel nuages

hérisson bain chaud détente relaxation

Voilà. C’est ce que j’avais envie de vous raconter pour reprendre contact avec vous, pour vous donner de mes nouvelles et parce que je pense que beaucoup de gens me ressemblent et peuvent profiter de cette expérience. J’espère que vous excuserez mon silence, et que vous serez contents de lire des billets plus personnels qu’avant par ici.

Si ça vous intéresse, je vous reparlerai de ce chemin de douceur et d’amour… De ce que je mets en place, de ce que je lis pour m’accompagner, des changements que je vois s’opérer.

Belle journée !

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

12 commentaires

  • Au bonheur des dames
    17 décembre 2014

    Joli récit.. Bonne route alors…
    Bises

  • juristeinthecity
    17 décembre 2014

    Enfin tu reviens ! Et d’une bien jolie façon en plus !!
    Hâte de lire la suite !

  • marie
    6 mars 2015

    Bonjour, je viens de découvrir ton blog, il est chouette, j’aime beaucoup le ton que tu utilises.
    Je suis aussi en période de transition, et on m’a aussi conseillé d’être plus gentille avec moi même. En fin d’article tu parles de lectures et de ce que tu mets en place pour t’accompagner sur ce chemin, pourrais tu nous en dire plus ? Merci et bonne continuation !

    • Charlie
      6 mars 2015

      Hello Marie et bienvenue ici !
      Oui, je vais t’en dire plus très prochainement, promis, juré ! Dimanche, ça te va ? 😉 Je serai ravie de t’accompagner vers plus de douceur et de gentillesse envers toi-même !
      N’hésite pas à t’abonner à ma page facebook pour être au courant des nouveaux articles !
      À très bientôt

    • Charlie
      6 mars 2015

      PS : quant à « ce que je mets en place »… Tu vas en retrouver un peu partout dans les articles du blog !
      Par exemple, cet article beauty, mais aussi dans celui-là, plus « lifestyle »
      En effet, je crois que cette douceur devient la base de tout, petit à petit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram