Réseaux sociaux
dans  SPIRIT

Féminisme – Samedi c’est pas permis

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 19 octobre 2013

Hello everyone,

Aujourd’hui un post sérieusement pas très rigolo pour vous conseiller d’aller regarder deux Tumblr plutôt dérangeants, mais instructifs et qui font réfléchir.

Le premier, intitulé « Le client prosti-tueur, parlons de son choix« , est tenu par Lise Bouvet (dont vous pouvez lire une interview chez Madmoizelle) et s’inscrit dans un mouvement pour l’abolition du « système prostitutionnel » en publiant les « commentaires » émis par de réels « clients » de prostituées.
Elle explique notamment dans cette interview :

La prostitution en fait ça n’existe pas, il y a un système prostitueur qui fonctionne à trois : les prostituées, les prostitueurs et les proxénètes (et en cas d’absence très rare de ces derniers je dirais la société qui légalise cette violence).
Je dois vous prévenir que ces témoignages sont extrêmement choquants, certains plus que d’autres, bien sûr, mais l’accumulation est vraiment glaçante. Personnellement, ce Tumblr m’a bouleversée et fait profondément prendre conscience de l’impossibilité de continuer comme ça. Quelle violence et quel mépris, chez ces hommes qui jugent la marchandise et la prestation, les tarifs et la satisfaction… L’horreur. Il semble urgent de rappeler qu’on ne peut pas disposer et violenter le corps d’autrui, même en échange d’argent.

Le deuxième est celui du Project Unbreakable de Grace Brown, une photographe américaine qui a décidé de faire sortir de leur silence les victimes de viol en les photographiant avec un court texte citant les paroles de leur agresseur. Depuis 2011, elle a ainsi tiré le portrait à plus de 200 victimes, et reçu plus de 1000 demandes. Elle publie aussi, sur son Tumblr, les photos que des victimes lui envoient, rendant ainsi parole et dignité aux plus de personnes possibles.

unbreakable 2

On retrouve presque à chaque fois l’injonction au silence, sur le moment et à l’avenir. Lorsqu’il s’agit d’un enfant, c’est presque toujours « on te prendra pour un menteur, personne ne te croira »… Beaucoup voient leur refus tout simplement nié : « je suis sûr que tu en as envie, tu n’as pas dit « non » assez fort »… Parfois, les victimes ajoutent une réaction d’un proche à qui elles ont voulu se confier :

unbreakable 4

Rares sont celles et ceux qui ont parlé, dénoncé et obtenu justice.
Espérons que partager la réalité de leur vie brisée les aide à recoller leurs morceaux. Il y a de quoi, en tout cas, marquer et ouvrir les esprits à la souffrance d’une victime de viol.

unbreakable 3

Après tout ça, vous pouvez regarder Cogan, qui passe actuellement sur Canal +, je l’ai regardé tout à l’heure et c’est une des scènes du film qui m’a décidé à publier cet article.

Et vous, vous aimez bien regarder des trucs qui filent le cafard quand il fait gris le dimanche?

Ou vous préférez Ally Mc Beal et Audrey Hepburn? 😉

Gros bisous les petits choux, à demain !

PS : I’m ok I guess. Et tu me donnes vraiment envie de pleurer pauvre petit humain.

unbreakable

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram