Réseaux sociaux
dans  BODY,  SPIRIT

Le nerf de la guerre

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 15 octobre 2010

Il y a une chose que je ne m’explique pas, et je sais que je ne suis pas la seule à l’avoir remarquée…cuissardes_dior_m

On a beau gagner plus d’argent, à la fin on n’a pas plus d’argent.

Quoi ça veut rien dire?

Mais si voyons ! Prenons un exemple proche de moi : moi.

Il n’y a aps longtemps, j’étais au chômage. Avant ça, j’étais en CDD et au SMIC. Je ne gagnais donc pas des milles et des cents, loin de là. Mes allocations suivant mon précédent salaire, étaient plutôt basses.
Depuis cet été, youpiyouplaboum, je suis en CDI, et je ne suis plus au SMIC.
En toute logique, donc, loin de moi les problèmes d’argent, c’est la fête : j’ai plus de sous que je n’en ai jamais eus !

Et là, mystère et boules de chewing gum, ben j’ai des soucis d’argent ! Et même pas je fais du shopping de folie tous les jours ! J’ai même plutôt l’impression d’acheter moins de vêtements qu’avant…

Ce phénomène vraiment étrange et bizarre m’avait déjà été signalé par mon papa. L’autre jour, j’en discutais avec ma copine Marie (celle qui a des supers robes Sessùn!), qui me disait « bah ouais, moi aussi c’est la zermi » (en gros)

Alors voilà. Mes dépenses de bases n’ont pas changé : factures de portable et internet/fixe, mutuelle, abonnement UGC, tickets de métro et rer… Niveau fringues, je pense être restée stable, et même (mais j’ai peine à y croire) avoir plutôt moins dépensé à ce niveau qu’avant (enfin, je me suis offert un manteau de foliiiiiie, vous verrez ça bientôt) (si si, bientôt!). Par contre, j’ai changé de crèmes hydratantes, acheté plein de make up (nouveau fond de teint, notamment, je vous en parlerai aussi je pense) (et je veux encore un nouveau rouge à lèvres!), acheté (mais en duty free) des trucs Estée Lauder qui valent six bras et cinq jambes, et claqué un max de thunes en livres… C’est la faute au salon du livre de Mouans-Sartoux, que je vais vous raconter aussi bientôt, j’attends les photos prises par mon ami Toutounov (non, c’est pas son vrai nom, c’est un peintre qui s’appelle Toutounov en vrai).

Et à mon avis, c’est côté bouffe qu’est le vrai problème : je ne me souviens pas exactement de ce que je mangeais avant, mais je crois que c’était pas super super varié… Maintenant, mon frigo est genre archi plein presque tout le temps, et y a des endives, des dés de jambon, de saumon, des lardons, du saucisson, des betteraves (miaaaaam), des avocats en pagaille, du lait de coco, du vin, des cornichons (miaaaaam), bref (c’est vraiment passionnant tout ça) plein de bonnes choses quoi. Mes placards débordent de bouffe, on dirait vraiment que j’ai peur de manquer (quoi? bah quoi? j’aime pas avoir faim!)

Bon. ça doit être ça le problème alors.
Alors, changement de programme : j’arrête de manger pour payer mes billets d’avion pour Tokyo, en mars ! Et si j’ai un peu de marge, j’en profiterai pour m’acheter les cuissardes Dior (depuis le début vous deviez vous demander le rapports avec ces magnifiques, mirifiques, extraordinairement sublimes bottes!)
Elles sont trop belles, trop inaccessibles,
mon coeur est brisé, j’ai maaaaaaaaaaaaaaal !

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram