Réseaux sociaux
dans  SPIRIT

Les bestioles

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 18 octobre 2013

Bonjour les petits rats,

Vous avez été, hier, fort injustement privé de post débile pour cause de visite avignonesque. Je vous en dirai plus très bientôt. En tout cas, c’est pas du jeu, mais que puis-je faire…? Reprendre le cours normal de nos activités communes.

Aujourd’hui, je vous présente donc quelques bestioles qui peuplent mon royaume et qui m’extasient (j’ai un peu trop regardé cette vidéo ces derniers temps. C’est périmé, je sais, mais je connais beaucoup de gens qui ne l’avaient jamais vue (WTF?!) et ça aurait été dommage de continuer comme ça. Vous mêmes d’ailleurs, qui sait?)

Commençons tranquillement et en douceur avec Joe le Criquet géant, qui n’est guère bavard donc ce sera vite fait.

Joe le criquet

Joe le Criquet… c’est sa vie… lalalaaaaa, lalala… Okay, je sors.

Passons ensuite aux choses sérieuses avec notre mante religieuse qui habite dans le basilic. Camouflage sa race !

montage mante religieuse

C’est vraiment très joli, non? Mais surtout, avez-vous remarqué qu’elle vous suit de l’oeil…? La coquine prépare certainement un mauvais coup, mais je vous rassure, vous ne ressemblez pas du tout à Joe le Criquet, donc ça devrait bien se passer pour vous.
J’ai appris (attention, c’est très très intéressant ET informatif à la fois) (ouh-la-la) que, contrairement à ce qu’on m’a appris quand j’étais petite, la mante religieuse ne mange PAS TOUJOURS son homme après l’accouplement. Bonne nouvelle n’est-ce pas? Apparemment, en terrarium, oui, elle le mange, mais en liberté, hé bien elle le laisse vivre sa vie. Comme quoi, la promiscuité et l’enfermement peuvent rendre folle n’importe quelle mante.

And now… Ladies and gentlemen (roulements de tambour)… Les relous de service !

montage bestioles

À votre gauche, l’escargot mignon mais chiant qui squatte par milliers. Paraît-il qu’il se déplace ou plutôt est déplacé par le vent alors qu’il est petit comme une particule. Après quoi il se dépose n’importe où et commence à vous emmerder. C’est-à-dire, m’interrogerez-vous ; comment un si mignon petit escargot peut-il déranger qui que soit? Le problème, c’est pas la qualité, c’est la quantité (une fois n’est pas coutume). Trois mille escargots dans votre jardin, à ce stade, c’est une rave party sans autorisation, moi je dis non.

Et à votre gauche, le fameux gendarme. Comme chacun sait, le gendarme est emmerdant. Il aime les hibiscus dont il grignote les graines en squattant les arbres comme s’il était chez lui. On croit rêver. J’ai trois hibiscus ; ils ont égayé le jardin avec leurs belles fleurs, qui sont aujourd’hui remplacées par des groupes de gendarmes (par ailleurs, il paraît qu’une décoction de feuilles d’hibiscus est excellente pour faire pousser les cheveux. Truc de ouf.). Sur la photo, gendarme sur une graine d’hibiscus encore intact, montant la garde en nous fixant avec insolence et morgue, attendant ses congénères pour le festin.

Heureusement, Capucine vient souvent me voir, ça me remonte le moral. J’aime vraiment les grenouilles, surtout quand elles sont aussi jolies que Capucine. Un jour, j’ai nagé avec une copine à elle qui s’appelait aussi Capucine (non mais c’est dingue!) dans une piscine, et je ne vois vraiment pas pourquoi les gens font tout un foin avec ce truc de nager avec des dauphins, c’est bien plus rigolo de nager la brasse avec un de ces petits amphibiens.

Capucine

Et pour finir sur une note positive, je vous ferais remarquer que personne ne m’a engueulé mais je ne vous ai pas encore présenté notre nouveau colocataire : Gustave.

Gustave

N’est-ce pas qu’il est mignon? Ses plus grandes qualités sont, à mon avis, son goût prononcé pour les câlins et sa tête de chauve-souris croisée avec un lémurien. Ses plus grands défauts sont, à mon avis, qu’une fois câliné il veut téter (en général, votre pull ou la couverture dans laquelle vous êtes enroulé) ce qui est berk et berk et plein de bave ; ensuite, il ne paye JAMAIS son loyer, mais là-dessus je crois qu’il prend exemple sur son aîné. Remember Rodolphe, le chat fou?

Rodolphe chasseur copie

Là, vous n’êtes pas près de l’oublier. Il est beau mon chat, hein?

Dites-moi, est-ce que ces bestioles vous plaisent? Vous révulsent? Vous donnent des envies de meurtre, de bisou, de chanson…? Que sais-je encore…
Allez, bisous les amis, prenez soin de vous et on se retrouve demain (oui, c’est surtout ça la compensation pour le vide intersidéral d’hier). Youpi !

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram