Réseaux sociaux
dans  SPIRIT

Survivre à novembre dans la joie – dépression hivernale et remèdes grande forme

Publié par Charlie | Commentaires :2 | 1 novembre 2016

Mes amis chéris,

Vous avez dû remarquer que ça y est, l’hiver nous guette. Il fait nuit à 17h, on dirait un cauchemar, mais que nenni ! Le réveil glacial n’est pas tellement plus réjouissant.

J’en connais qui, habiles, filent pédaler sous d’autres tropiques pour ne revenir qu’au prochain changement d’heure.
Astuce que tout le monde ne peut pas se permettre. Pour ma part, je vous annonçais la dernière fois beaucoup de remue-ménage par ici, et sachez que je « travaille » avec beaucoup de passion et comme une acharnée. J’ai décidé de réaliser tous mes rêves d’ici à septembre prochain, alors j’ai plus que du pain sur la planche !

Pour mettre toutes les chances de mon côté pour survivre à la baisse drastique de luminosité, au froid, au vent et aux mille milliards de microbes qui nous guettent, voici mon programme, mesdames et messieurs !

automne dépression astuce

Un corps et un esprit sain

chapeau automne tout plumes bijoux oplumes

On ne change pas une équipe qui gagne, mais on approfondit les pratiques : yoga et méditation, alimentation variée végétarienne à l’extérieur de ma maison, végétalienne à l’intérieur, graines germées. Plus de tabac, plus d’alcool, mais du kéfir, de l’eau et des tisane à volonté. Le thym frais infusé est au réveil votre meilleur allié en cas de coup de froid, n’y ajoutez rien : ni miel ni, je vous voir venir, rhum. Déjà avec tout ça, il y a de quoi avoir une sacrée patate.

Ajoutez-y une promenade au grand air par semaine (minimum !) et de la danse dans votre salon tous les deux jours (minimum) voir un peu de hoola hoop histoire d’entretenir votre grain de folie et voilà.

La cure de potion magique

Trois possibilités ici :

♥ le nigari : chlorure de magnésium japonais, aussi utilisé pour préparer le tofu maison. Préparer votre potion avec 20 g de nigari dans un litre d’eau et buvez-en un verre par jour pendant un mois.

♥ le bicarbonate de sodium : une cuillère à café dans un verre d’eau, avec ou sans jus de citron. Tous les matins pendant un mois également.

♥ le jus de citron dans l’eau tiède : ça vous pouvez le faire tous les jours, ça ne peut pas vous faire de mal… Ha si ! Mon ostéo dit qu’il ne faut rien faire tous les jours, sinon c’est ça qui vous tuera : du thé vert chaque jour ? C’est le thé vert qui vous tuera. Bref, restons tranquille.

Quelle que soit la potion que vous choisirez, elle vous aidera à nettoyer votre joli body et à tuer les vilains microbes avant qu’ils ne s’incrustent !

Enjoy the sun !

boudiboudaChaque fois que j’en ai l’occasion, je me mets au soleil, je ferme les yeux et je me concentre sur mes sensations. Mini séance de méditation + ravitaillement minute en vitamine D + réglage de mon horloge interne et luminothérapie gratuite = bonheur !
Toutefois, je le reconnais, j’ai beaucoup moins de mal à profiter de ces bienfaits quand je suis dans le Sud qu’à Paris ! Bizarre, vous avez dit bizarre…?

Profiter des plaisirs spécifiques de l’automne

C’est peut-être le plus important… Regardez ce qui se passe en automne, chez les plantes et les animaux : tout le monde se prépare à l’hiver, saison du repli, du repos.

La vraie intelligence, c’est de ne pas vouloir quelque chose qui n’arrivera pas, et donc accepter ce qui est. Accepter : accueillir, dire oui.

Chez moi, ça se traduit, depuis septembre, par un grand et profond rangement-tri-ménage de mon appartement. Je suis telle une marmotte préparant son terrier.
Côté vestiaire, j’ai remis sur le devant des portants les habits d’hiver, que je mixe avec des pièces d’été pour garder l’espièglerie des fleurs ou de la dentelle au milieu des grosses mailles des gilets. C’est une des meilleures consolations pour moi car dans le sud, je ne porte ni pull ni veste pendant l’été, alors j’ai l’impression de redécouvrir ma garde-robe et ça n’est pas désagréable. Et puis, il y a les bonnets et les écharpes… : )

Les autres grands plaisirs de la saison et de l’hiver, c’est bien sûr le chocolat chaud, le cookie qui sort du four, le

risotto automne châtaigne butternut

carrot cake (ok, ça c’est en toute saison, mais bon !), les gratins de légumes ou le risotto d’automne… Profiter d’un feu de cheminée chez des amis, lire un très beau livre sous la couette, ou encore profiter de la pluie pour regarder Mon voisin Totoro avec un thé bien chaud !

On fonce sur tous les fruits et légumes de saison qu’on ne trouve pas le reste du temps : le kaki surtout, mon fruit préféré du monde entier avec l’avocat ! On fabrique sa pâte de coings le week-end en regardant un film avec Audrey Hepburn (ce qui permettra ensuite de se régaler de douceurs faites maison en matant Raiponce… Habile, ou bien ?)

Et puis, si vous faites comme moi et vos copines aussi, profitez en pour organiser des aprèm ou soirées meufettes avec troc de fringues, un tajine de butternut et des gâteaux et rigolades. Voilà de quoi avoir le sourire un matin de novembre pour affronter la grisaille ! Chaque fois que j’enfile une veste d’Isabelle ou une jupe de Carolyn, c’est comme si la fringue me faisait un câlin de leur part et ça, c’est archi précieux, non ?

 

Est-ce que ça vous a donné des pistes ? Est-ce que vous avez d’autres astuces pour faire face à l’automne ?

#bisou !

Commentez sur Facebook
facebook
twitter
googleplus

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restez connectés !

Recevez la newsletter avec mes dernières actualités sur le blog, les promotions ou les nouveautés sur la boutique !
 

Je m'inscris

Sur instagram