Réseaux sociaux

Étiquette : art

dans  SPIRIT

Trouver refuge dans la beauté du monde

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 3 mai 2018

Ça fera bientôt 4 ans que j’ai fait la deuxième dépression de ma vie, celle qui a tout changé. Comme ce n’était pas ma première fois et que c’était très aigu, j’ai reconnu très vite les symptômes : ce parpaing sur ma poitrine, l’absence d’appétit, l’incapacité à dormir ou les cauchemars, la sensation de chape

facebook
twitter
googleplus
dans  CULTURE,  LES AMIS

Love : We Were Evergreen !

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 29 avril 2014

Je vous ai déjà parlé d’eux, récemment, au détour d’une nouvelle, et il y a fort longtemps. Je les aime, les We Were Evergreen, mais vraiment : je suis fan. Depuis la première fois que je les ai vus en concert, dans un petit bar parisien, grâce à des amis communs, leur musique ne quitte jamais longtemps mes

facebook
twitter
googleplus
dans  CULTURE

Avignon, le parcours de l’art

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 13 novembre 2013

Hello les statues, Retournons à Avignon… Une rue ou deux mais ça prend du temps ! Je vous avais prévenus 😉 Notre parcours nous a emmenées à l’église des Célestins. De belles pierres, un intérieur nu et poussiéreux, comme évidé. Un écrin idéal pour des œuvres lumineuses et brutes. N’oubliez pas de cliquer sur les images

facebook
twitter
googleplus
dans  CULTURE,  SPIRIT

Le chômage, c’est cool

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 13 mai 2010

PARFOIS. (pas souvent) Aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec mon ami John pour un domac au Louvre. La journée s’annonçait donc assez peu diététique, mais savoureuse. En fait, j’ai mangé pour la première fois un steack mcdo pas cuit, et c’était pas très bon. Ensuite, comme il faisait froid, j’ai finalement décidé de rentrer chez moi à

facebook
twitter
googleplus
dans  CULTURE

Benjamin J-0

Publié par Charlie | Commentaires :0 | 5 mai 2010

Le concert de Benjamin Biolay pour l’anniversaire de ma mère, c’était ce soir. Et j’avais attendu ça avec tellement d’impatience que j’avais un peu peur d’être déçue. J’avais bien ri quand j’avais lu le billet de ma chère Simone de Bougeoir à ce sujet mais quand même j’avais un peu la trouille. Quand on aime

facebook
twitter
googleplus